Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Lucie & Jessica  Nom  BD
 Age  21  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an ?
 Date de départ  20/11/2007   Note: 3,9/5 - 33 vote(s).
 Description : We CauGht A BuG : The TraVel BuG !

Séjour en Australie pour une durée, un programme et un itinéraire encore indeterminés ....

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Lucie & Jessica ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 11/03/2008
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Upper Florentine Forest OU Vie ma vie dans une communaute de hippie

On remonte sur HObart au bout des deux jours, et deja le retour est prevu pour le 7mars (c'est a dire dans 4 jours ...). Les portes monnaies se faisant vident et les boulots aussi, on avait plus trop le choix... de plus marine nous a trouver une place pour tous les 3 dans la ferme ou elle travaille a partir du 11 mars. Parfait !

 

 

Donc au programme avant notre depart : on ne rentrera pas sur le continent sans avoir fait les Cradle mountains !! mais avant, un petit brin de curiosite ...

 

 

depuis notre arrives en Tasmanie, on a rencontre pas mal de gens, sur la route ou sur le festival Trance, et tous nous on racontes qu'ils ont participe a des manifestations en plein dans la foret, contre la deforestation qui est un grave probleme et sujet tabous pour certains en Tasmanie !

 

 

Par manque de temps, car les billets de retour pour le ferry on deja ete payes, on ne passera malheureusement que 2 jours et une nuit A Upper Florentine Forest, au sein d'une communaute de manifestants passifs et hippies, style "La belle verte" en version foret tropicale.

 

 

Des gens habitent ici a l'annee (Le noyau de 10 personnes), dans des cabanes ou des tentes, et sur des plateforme a 50m de haut dans les arbres...

 

 

Chacun doit apporter un savoir et tous "Travaillent" pour la communaute.

 

 

on peut y passer un jour, une semaine, 3 mois, un an, ...

 

 

"travailler", c'est aussi bien :

 

 

- faire le roulement de garde au bord de la route qui passe dans la foret , casserolles a la main, de 4h du matin jusqu'au soir, pour avertir les autres au cas ou la police arriverait pour les expulser.

 

 

- faire des pancartes de manifestations qu'ils accrochent dans les arbres en bord de route,

 

 

- construire des cabanes ou des plateformes a monter a dans les arbres, ainsi que les equiper : rien de tel qu'un bon canap'  qui tient par deux ficelles a 50m au dessus du vide !

 

 

- faire des roulement pour occuper ses cabanes perchees,

 

 

- construire des cabanes en torchis (bois + boue) pour se preparer pour l'hiver.

 

nous on y etait en automne il faisait a peine 10 degres, alors jprefere mm pas imaginer l'hiver !

 

 

    sont motives les gens pour faire ca dans une foret tropicale en plus : donc 100 % d'humidite !!

 

 

    Faut les aimer les arbres ! (Enfin c'est vrai qu'ils sont magnifiques et ca fait mal au coeur de voir ces pelleteuses qui detruisent toutes ces forets denses et varies pour replanter qu'une seule espece...)

 

 

- faire la cuisine pour tout le monde sur le feu de camp avec casserolles et poeles maxi format, car toute la communautee mange ensemble mdi et soir.

 

 

- faire des randos dans la forets (veritable labyrinthe !) pour se sensibiliser a la beaute de la nature...

 

Oui oui ! c'est un "travail" ici !

 

 

- acceuillir les curieux qui s'arretent en voyant tous les panneaux sur la route,

 

 

-  bloques les camions pelleteuses et coupeurs d'arbres sur les "chantiers" en se couchant dessous ou devant les roues.

 

enfouis dans un duvet et les voila pres a passer la nuit et si il le faut des journees et des nuits entieres pour etre sur que personne puisse les demarrer pour recommencer le carnage ...

 

 

Le soir, tout le monde se retrouve autour du feu poru faire le topo de la journee et organiser le lendemain, puis au fur et a mesure de la nuit chacun va se coucher dans sa cabane au fin fond de la foret tropicale pleine de bruits bizarre et toute humide et froide, ou sur sa plateforme au sommet d'un arbre.

 

 

par manque de temps, on ne pouvait s'investir dans une reelle tache, on c'est donc lances dans la cuisine. faisant cuire le riz avec l'eau de la riviere dans une casserolle geante posee sur 3 morceau de bois pour le feu..

 

 

On part en fin d'aprem pour le Lake St CLair.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dejeuner au Mont Welington, qui surplomble Hobart. Superbe panorama !

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par papajess

le 15/03/2008 à 11:36:36

La tu nous fait carrément réver !!!!
Maman qui voulait tailler les tuyas cet après midi en a été stopée dans son élan

Répondre à ce commentaire

Par GiN

le 16/03/2008 à 10:34:46

Wouaaa la belle verte! trop bien :D

le pied quand meme! vivre dans la foret, sur des arbres...
aaaah moi aussi je reve!

parlant arbre, va savoir pourquoi, ils ont coupé les branches des peupliers de tous nos jardins là... 'sont betes! je l'aimais bien moi :(

Répondre à ce commentaire

Par Chacha

le 27/03/2008 à 17:26:50

ouaaaa PEACE AND LOVE!!!!!!
le grand chef Seattle, en 1854 en réponse au Gouvernement Americain (je sais c'est pas le même pays, mais c'est valable partout)a dit :
"Tout ce qui arrive à la terre, arrive au fils de la terre.
Ce n'est pas l'homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil.Tout ce qu'il fait à la trame, il le fait à lui même[.....]
C'est la fin de la vie et le début de la survivance."

Sur ce, je suis de tout coeur ac vous!!!!(un peu en retard!!!lol)
Gorbibi

Répondre à ce commentaire

Par valou

le 18/07/2012 à 03:44:08

Salut!
j'ai passé quelques semaines au camp flozza aussi,en mars avril 2010...
Seulement il ne m'a pas semblé que c'était "la belle verte"...j'encourage bien évidemment tout le monde a visiter ces vaillants guerriers, mais je les appellerai plutot "pirates" essayant de sauver un dernier bout de vie dans un océan salit et corrompu...les confrontations avec les bucherons locaux et les forces de police,mais surtout le spectacle désarmant de ces forêts primaires brulées au napalm sont loin du monde des bisounours...notons que ces gars sont maintenant las bas depuis presque cinq ans, et qu'ils utilisent le camp comme QG pour des opérations dans toute la vallée...j'ai rarement rencontré des individus avec autant de convictions et de force...keep up

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty